Le Yoga, qui signifie « union » en Sanscrit, a été développé par des rishis (sages) il y a des milliers d’années en Inde. Le Yoga est à la fois un art de vivre, une science et une philosophie qui permet d’atteindre une union harmonieuse entre notre corps, notre esprit et notre âme, conscience, partie divine qui réside en chacun de nous, le grand tout. Le Yoga vise à la réalisation de notre nature profonde. Le Yoga a 5 composantes:

  1. les postures ou « Asana »,
  2. la respiration profonde ou « Pranayama »,
  3. la relaxation du corps et de l’esprit,
  4. une manière de manger respectueuse de notre corps et de notre environnement,
  5. la méditation et une certaine vision de la vie.

La pratique régulière du Yoga nous gratifie d’un corps sain, d’un esprit en paix et d’une vie harmonieuse. La pratique de ses 5 composantes nous sensibilise et nous donne conscience de notre corps et engendre une plus grande conscience de ce qui se passe dans notre esprit/mental.

L’Ayurveda, qui signifie « science de la vie » en Sanscrit, a été reçu par des rishis (sages) et a été transmis oralement de maître à disciple pendant des milliers d’années en Inde. Plus tard, ces enseignements ont été transcrits dans la langue mélodieuse et sacrée qu’est le Sanscrit. L’Ayurveda se base sur les 5 éléments présents dans toute matière. L’Homme étant un microcosme de la nature, les 5 éléments existent aussi à l’intérieur de chaque individu. Ils se manifestent dans le fonctionnement des 5 sens de l’Homme: l’Ether (l’espace – l’ouïe) , l’Air (le mouvement – le toucher), le Feu (le métabolisme – la vue), l’Eau (l’eau de la vie) et la Terre (le solide – l’odorat) et ils se manifestent dans le corps humain en tant que 3 principes fondamentaux, les Dosha:

  • VATA: Ether et Air
  • PITTA: Feu et Eau
  • KAPHA: Terre et Eau

Les 3 Dosha gouvernent toutes les fonctions biologiques, psychologiques et physiopathologiques du corps, de l’esprit et de la conscience. La constitution de base de chaque individu (le pourcentage de chaque Dosha ou « Prakruti ») est déterminée au moment de sa conception. Au cours de sa vie, l’environnement externe de l’individu va engendrer un déséquilibre dans ses Dosha. Le principe de base de l’Ayurvéda est que chaque individu peut contrecarrer les changements de l’environnement externe et rétablir l’équilibre des forces internes travaillant dans l’individu, en d’autres termes retrouver une santé parfaite ainsi que la joie et la paix intérieure.

L’Ayurveda enseigne que chaque individu a le pouvoir de se guérir lui-même. La première chose à faire est d’acquérir une compréhension claire de son équilibre de Dosha (Prakruti). D’après l’Ayurveda, ce qui est fondamental pour qu’un individu reste en bonne santé est:

  • maintenir une alimentation naturelle qui respecte l’équilibre des Dosha
  • avoir des occupations journalières saines et stables
  • s’observer et accorder ce que l’on prend par ses 5 sens à l’équilibre de ses Dosha
  • effectuer des exercices respiratoires
  • méditer
  • suivre une philosophie de vie ou une spiritualité, par exemple, celle du Yoga
  • pratiquer des postures de Yoga adaptées aux Doshas

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnait l’Ayurveda comme étant une médecine traditionnelle, définie de la façon suivante : « La médecine traditionnelle inclut différentes pratiques, approches, connaissances et croyances en matière de santé, utilisant des médicaments à base de plantes, d’animaux et/ou de minéraux, des thérapies spirituelles, des exercices et techniques manuelles, appliqués seuls ou en combinaison, dans le but de maintenir le bien-être ainsi que de traiter, diagnostiquer ou prévenir la maladie ».

En conclusion, le Yoga et l’Ayurveda sont des pratiques holistiques qui prennent en compte la totalité de votre être. Bien qu’originaires d’Inde, ces enseignements sont universels et parlent à chacun de nous.